Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lundi 5 Décembre, 2022 à 18H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

Partagez avec vos amis!

« Le vécu d’un seul instant » est le vécu de l’illusion d’une histoire dans un temps linéaire.
C’est une rencontre avec nous-mêmes au-delà de toute création d’histoire, c’est une fusion de ce Tout et de ce Rien, c’est le dévoilement du Réel.

Installez-vous, assis ou allongés…

Mettons cette présence à nous-mêmes, à cet espace dans lequel nous sommes…

Mettons notre attention sur ce Qui nous sommes, au-delà de toute définition, au-delà de tout espace temps. Ressentons simplement que nous sommes au-delà de la Création elle-même, et installons-nous dans ce Grand Silence, l’Origine de tout…

Ressentons cet ensemble, ce UN, ce Tout et ce Rien…

Et laissons-nous traverser par tout cela dans le vécu d’un seul instant. Quel que soient les sensations, les perceptions, tout cela est nous, tout cela se vit tout simplement pour aucun but, aucun sens, juste c’est là et juste nous sommes là dans un instant d’Éternité…

Et laissons aller cette personne que nous manifestons, cette forme, ce corps, ces sensations.

Laissons aller tout cela d’une façon totalement libre, sans rien s’approprier, sans rien définir, sans rien retenir, sans aucune appartenance, sans aucune individualité.

C’est juste un état de forme qui se vit dans une densité…

Et vous êtes à la fois cette forme et ce qui exprime cette forme, ce qui la manifeste.

Laissez-vous porter par l’instant, laissez-vous vous porter vous-mêmes dans cet instant, vous êtes le créateur de tout ce que vous vivez là dans cet instant…

Un Glissement hors contrôle

Et sans que vous fassiez quoi que ce soit, vous vous sentez glisser vers un état qui ne se contrôle pas, et vous vous laissez aller comme si vous partiez dans un tube ou dans un vortex délicieux, comme si vous vous accordiez un temps de pause, un temps de repos, un temps de régénération, un temps de reconnexion avec vous-mêmes et avec la mémoire de Qui vous êtes, un temps de contact avec votre Source et au-delà de la Source avec ce Grand Silence.

Et toutes les fibres, tous les fils, tous les câbles de votre tête, tout ce qui vous permet de fonctionner ici dans cette forme, se relâchent dans ce maintenant…

Et vous laissez aller, vous ne risquez rien. Où que vous alliez, quoi que vous sentiez, vous serez toujours ce que vous êtes, cette Présence d’Éternité, ce Grand Silence.

Alors doucement vous lâchez les masques, les masques des rôles des personnages, les masques des réactions, tous les masques de l’histoire, toute la façade…

Ça n’existe pas au sein de votre Origine, au sein du Réel, ça n’existe pas.

Vous avez créé ce moment

Vous percevez qu’avec une facilité déconcertante, immédiatement vous pouvez revenir dans votre Réel, dans votre Origine, sans pour cela en être coupable ou toute autre émotion.

Si cela se fait pour vous, c’est que vous avez créé ce moment, un moment de retour à vous-mêmes quelque part, même si dans le Réel vous ne vous êtes jamais quittés.

Il ne s’agit pas de nier ou de rejeter les mécanismes mentaux du personnage, ce qui lui permet de maintenir sa forme dans une histoire. Mais il s’agit de revenir au Réel que vous êtes et au fait que tout est issu du Réel, même ce personnage et ses mécaniques mentales.

Finalement tout cela n’a aucune importance parce que vous serez toujours cette Présence comme vous l’avez toujours été, où que vous soyez, quoi que vous fassiez.

Quand vous allez profondément réaliser que tout ce que vous faites au sein de votre histoire ne sert à rien si ce n’est à se vivre, alors vous allez toucher cet espace de liberté totale que vous êtes, c’est votre Origine…

Un costume au vestiaire

Vivre pour vivre à chaque instant de ce présent éternel…

C’est comme si vous laissiez un costume au vestiaire. Votre forme, votre corps est un costume.

Et vous n’êtes pas le costume…

Alors n’ayez pas peur, le costume est là dans le vestiaire et vous le retrouverez tout à l’heure, il est bien et ne souffre pas, alors laissez-vous aller…

Je rappelle que c’est vous-mêmes qui êtes en train de créer cet instant.

Reprenez contact avec cet espace sans forme que vous êtes.

Peut-être que vous pouvez capter une fréquence ou une vibration, et même de la joie parce qu’il y a davantage de liberté. Vous êtes libres d’aller là où vous voulez aller.

Et vous continuez à vivre cette ascension, et dans un premier temps vous pourriez dire une ascension vibratoire. Vous traversez des plans de densités différentes, et au fur et à mesure vous vous découvrez dans ce Qui vous êtes à l’Origine, comme des pelures qui se libèrent simplement parce que vous les traversez…

Vous vous laissez aspirés par cette Source, par ce Soleil, par cette Lumière…

A la fois c’est quelque chose qui peut vous intriguer et en même temps quelque chose que vous connaissez très bien à l’intérieur de vous et qui au contraire vous fait toucher une forme de sécurité très profonde.

Au fur et à mesure que vous vous rapprochez de cette Source, il peut y avoir quelques sensations, voir même quelques émotions, peut-être une appréhension, une petite peur…

Mais oui la peur de se trouver soi-même dans son Origine, la peur de totalement se réveiller à ce Qui vous êtes.

Traversez cela également, le vécu d’un seul instant…

Une traversée vers un retournement

Et puis dans cette ascension qui  continue, nous sommes tous en train de traverser une strate beaucoup plus collective, comme si nous étions en train de « sortir » totalement d’une matrice collective…

C’est encore une histoire, c’est encore un masque, mais cette traversée nous la vivons dans notre histoire.

Ce n’est pas nécessairement un moment agréable, telle la traversée d’un brouillard plus sombre mais ça va vite, tout va bien il n’y a aucun problème.

Puis vous pouvez continuer à vous sentir de plus en plus libres et légers, et peut-être de plus en plus jeunes…

En même temps vous disparaissez de plus en plus tout en devenant de plus en plus présents, tel un retournement.

Cela fait penser à un sablier. Imaginez que nous sommes partis de la partie basse du sablier, et puis nous sommes montés dans ce petit passage étroit avec la sensation de disparaître telle une dissolution, et à la sortie de ce petit passage nous arrivons dans la partie haute du sablier et là nous nous sentons présents comme nous ne l’avons jamais ressenti auparavant, et en même temps partout et nulle part…

Il n’y a pas vraiment de mots qui peuvent définir ce que nous vivons parce que c’est un vécu.

Et tout ce qui vous a été dit même n’existe pas.

Un Seul Flash

Vous réalisez que tout ce déroulement qui vient d’être vécu dans un temps linéaire, en fait n’a jamais existé…

Il n’y a pas de temps au sein du Réel, tout est là et tout s’est vécu en même temps dans ce Réel que vous êtes comme un seul flash, comme une seule verticalité.

C’est le vécu d’un seul instant.

A ce niveau là, il n’y a plus d’instant, on ne peut plus parler d’instant mais le Réel s’est installé dans votre Cœur. Que vous ayez une forme ou pas cela n’a plus aucune importance, et le Silence est là.

Le Silence c’est de la douceur, c’est de la délicatesse, c’est de l’Amour, c’est de l’Éternité, c’est le Rien, C’EST…

C’est tellement délicat qu’on pourrait même avoir peur de bouger, peur de perdre cet état.

Mais on ne peut pas le perdre, on ne pourra jamais le perdre puisque nous sommes cela.

Vous êtes juste en train de vivre quelque part une autre facette de vous, vous êtes en train de contacter l’Absolu que vous êtes.

Et le Silence se vit… Vous êtes ce Silence et ce Silence remplit totalement votre forme…

Votre forme n’est pas séparée de ce Silence.

Un autre regard

A ce moment là, vous pouvez avoir un autre regard sur vous-mêmes, peut-être vous reconnaître comme vous ne vous êtes jamais reconnus, vous aimer, vous honorer, percevoir le Sacré que vous êtes, que nous sommes…

Et avec une infinie délicatesse, cette Présence, ce Silence que vous êtes, remplit tout votre corps, comme si cette Présence allait aimer la moindre de vos cellules.

Chaque cellule est une de vos créations.

Et vous êtes en train de vous aimer, mais ce vous est votre Présence, ce n’est pas un vous identitaire…

Et quoi que votre personnage puisse vivre ici dans cette vie, vous serez toujours en connexion avec votre Présence, de plus en plus, de plus en plus avec  ce Silence…

Des ondes circulent dans votre corps, dans votre colonne vertébrale, dans votre bassin…

Toute votre biologie est en train de se calibrer avec l’accueil de votre Présence…

C’est une autre vision de vous-mêmes qui s’installe, et jamais plus vous ne pourrez vous regarder, vous voir ou vous percevoir comme vous vous perceviez auparavant, c’est fini, l’ancien est fini.

Et ce n’est plus vous en tant que personnage qui va gérer quoi que ce soit maintenant.

Vous avez créez ce moment de venir vous rechercher et vous y êtes, alors laissez votre Présence œuvrer pour vous.

Et ne vous en faites plus, ne vous inquiétez plus, vous vous êtes trouvés, retrouvés…

Vous vivez la fusion totale entre votre personne et votre Présence…

Ce Réel…

L’expansion du Cœur

Votre champ d’énergie maintenant s’expanse comme une fleur qui s’ouvre, comme une résurrection aussi, et le chakra du cœur s’expanse encore et encore, c’est puissant…

A la fois dans ce Rien et dans cette Présence, petit à petit à votre rythme, vous allez vous redéposer dans votre ici et maintenant, laissez-vous vivre cela en toute conscience, vous reprenez votre costume mais différemment…

Vous ne vivez plus aucune séparation en rien, il n’y a pas de bas, il n’y a pas de haut, forme ou pas forme, tout cela n’est pas réel.

Le Réel c’est la Présence dans votre Cœur.

Doucement laissez-vous revenir dans votre ici et maintenant dans votre espace de vie…

Nous pouvons sourire de cet instant que nous nous sommes offert, qui nous dévoile un peu plus dans ce Qui nous sommes…

Ressentez cet Amour pour vous-mêmes en même temps que vous revenez dans votre ici et maintenant, peut-être cette autre façon de vous voir, de vous considérer comme simplement une réalité, une évidence, une certitude, un vécu et cela se dépose au plus profond de vos cellules.

Vous savez, ce n’est pas une connaissance, c’est un savoir parce que ça a été vécu.

Et vous revenez…

 Une Présence.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.