Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lundi 18 Octobre, 2021 à 18H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

« La Vie se vit » est une vibralisation de grande écoute de l’instant présent, afin de vous permettre de découvrir votre réalité profonde et primordiale en tant que Présence.

Plongez dans votre silence et délectez-vous de vous-même…

Installez-vous confortablement et mettez votre attention sur votre respiration…

Inspirez par le nez, comme si vous vouliez remplir votre tête de toutes les étoiles du ciel, et expirez lentement et profondément par la bouche, et en même temps envoyez l’air vers vos pieds dans la terre… Et vous vous libérez de tout ce dont vous n’avez plus besoin, dans cet instant de présence avec vous-même…

Puis laissez votre respiration revenir à son rythme naturel, laissez-vous respirer par la Vie dans la zone de votre poitrine, et dans le champ de votre cœur…

Gardez votre perception dans cette zone, à votre écoute…

Être présent à l’espace

Ressentez ce qui est simplement présent, là, dans cet espace, où vous en êtes à cet instant dans cet espace, où vous en êtes peut-être avec vos sensations et vos émotions, ou simplement avec un certain état, un état d’être…

Etre présent, que ce soit confortable ou pas, c’est-à-dire être présent à cette énergie qui se vit d’une certaine façon en vous et au travers de vous…

Et vous vous abandonnez à cette Vie, vous la laissez se vivre au travers de vous dans votre cœur, avec peut-être toutes ces perceptions qui en découlent…

Et même s’il y a de l’inconfort, vous savez quelque part que vous ne risquez rien, que la Vie sait toujours où Elle veut aller, et qu’Elle va toujours là où Elle veut aller…

La Vie n’a pas de loi, Elle n’a pas de but en soi, Elle ne fait que se vivre au travers de nous qui sommes une densité. Elle se manifeste dans cette densité, sans but, sans vouloir, sans attente, Elle se vit…

Vous n’êtes rien

Et au fur et à mesure que vous êtes présent à cette Présence qui se vit, ça se décontracte, ça s’apaise, l’ensemble de votre poitrine s’apaise…

Et vous savez que vous n’appartenez à rien ni à personne, puisque vous êtes cette Présence, cet espace qui se vit, la Vie qui se vit…

Amusez-vous à ressentir que vous n’êtes rien en tant que personne, que la personne n’existe pas et qu’elle n’a jamais existée. Imaginez peut-être que vous n’êtes rien, jouez le jeu que vous n’êtes rien.

Et là qu’est-ce que ça ressent ?

Ecoutez ce que ça ressent ?

Pour certains peut-être une peur ou une angoisse, ou une sensation de liberté pour d’autres…

Laissez vivre toutes ces sensations, laissez-les vous traverser, elles ne vous appartiennent pas puisque vous n’êtes personne en tant que personne…

Et vous devenez de plus en plus libéré, de plus en plus libre et éthéré…

Vous pouvez ressentir des relâchements au niveau de vos épaules, derrière votre nuque et votre tête, et finalement c’est toute la tête qui se libère…

Tout cet enfermement par la réflexion, disparait…

Vous réalisez plus profondément que la Vie n’est pas là où vous pensiez qu’Elle était…

La Vie est nulle part, la Vie se vit…

Vous prenez encore plus conscience de l’enfermement dans l’identification à ce personnage.

Et c’est comme si petit à petit vous sentiez un décrochage, un décollement de la forme que vous êtes. Et pourtant vous vous sentez toujours là présent, parce que vous avez toujours été présent là dans toutes les dimensions et dans toutes les formes, puisque vous êtes cette Présence et cet espace, vous êtes cette Vie qui se vit…

Donc vous n’êtes pas toujours obligé d’être coincé dans une forme et de croire que vous n’êtes que ça. Mais pas du tout !

Et là vous êtes amené à percevoir justement, un peu plus ce Qui vous êtes dans cette largesse et infinité…

La sortie du brouillard

Alors bien sûr il peut y avoir des résistances et vous pouvez percevoir tels des murs, des couches plus épaisses qui sont dures à traverser, parce qu’il y en a des croyances, des identifications et des certitudes qui tournent autour de votre tête, dans cette zone mentale, il y en a !

Mais ce n’est pas grave, vous traversez doucement un peu plus, vous sortez d’un brouillard épais.

Vous savez qu’à un moment donné, vous sortirez toujours du brouillard…

Vous savez qu’il y a d’autres réalités plus loin… Et que le soleil va briller… Vous savez tout cela.

Et vous continuez à vous libérer…

Vous pouvez avoir la sensation de monter au dessus de votre tête, ou de vous élargir, cela dépend de chacun…

De toutes les manières, vous êtes en train de vous déplacer, et même au niveau de la perception de vous-même.

Et ça continue à « monter », ou du moins c’est une vibration qui s’expanse…

Vous êtes arrivé à un premier état et vous pouvez aller encore plus loin. Autorisez-vous si c’est votre choix à l’instant, à lâcher davantage les attentes et le vouloir et à vous laissez emmener, embrasser par la Vie Une. Lâchez les dernières résistances, voir les dernières curiosités.

Abandonnez-vous totalement à ce que cette Vie Une vous offre finalement dans cet instant. C’est vous-même qui vous vous permettez cela, vous vous offrez cela…

La Vie vous libère mais c’est vous qui vous libérez de vous-même…

Vous vous libérez de la propre projection de vous-même qui est ce personnage dans cette dimension ici bas. Vous vous libérez de vos colères, finalement cette grande colère de s’être senti tellement emprisonné dans ce jeu du personnage.

Un jeu n’est qu’un jeu

Laissez ces émotions circuler, découvrez toute la rage, la colère, l’impuissance, le refus de l’enfermement, et aussi vite que vous le percevez, aussi vite cela n’est déjà plus là…

Et vous allez être de plus en plus face à vous-même, dans cette compréhension que c’est vous qui avez tout créé, vous reprenez votre souveraineté, votre pouvoir de créateur.

Vous comprenez que tout cela est un jeu…

Mais vous pouvez vous dés identifier de ce jeu qu’à partir du moment où vous ne le jugez plus, parce qu’un jeu est un jeu.

Pourquoi avez-vous joué à ce jeu ?

Vous ne le savez pas et cela n’est pas important.

La Vie s’est exprimée au travers de vous, dans ce jeu.

Finalement il n’y a rien à comprendre.

L’instantanéité de l’instant

Et là vous n’êtes plus dans le mental, vous êtes au-delà du mental, vous êtes en connexion avec ce champ quantique, avec cette pensée quantique. Vous êtes en train de vous reconnecter avec tous les fils de l’univers et de tous les univers de la Création. C’est comme si vous deveniez un être supersonique !

Ces pensées quantiques vous déplacent instantanément à des milliers de kilomètres, et cela reste une façon d’imager ce processus. Vous passez d’une étoile à une autre étoile comme cela instantanément ! D’une dimension à une autre dimension !

Et tout cela sans presque aucun mouvement car tout est là dans l’instantané de cet instant qui se vit, de la Vie qui se vit…

Ce n’est pas un déplacement linéaire comme vous le connaissez dans ce plan ici bas, mais ce déplacement dans le champ quantique est de l’instantanéité. Il n’y a plus d’espace temps…

Et là dans cet instant, vous le comprenez avec ce ressenti profond.

Vous êtes à la fois là et ailleurs en même temps, sans être flottant pour autant.

Vous êtes à la fois là et partout, vous habitez chaque espace, et tout est libre.

Ressentez cette liberté, parce que même l’enfermement ne peut pas exister, l’enfermement est une pure illusion.

Comment peut-on enfermer l’espace ?

Le souffle de L’Esprit pur

Et petit à petit, vous pouvez aussi percevoir de la lumière. Il y a une grande lumière qui arrive, peut-être au milieu de la tête au niveau de la glande pinéale…

Et doucement, avec cette nouvelle connexion avec vous-même et avec ce tout, avec cet espace, avec ce rien, vous redescendez progressivement dans cette forme que vous êtes.

C’est très doux et vous vous laissez habiter par cette Présence, avec cette conscience qui descend tout le long de votre colonne vertébrale, avec une douceur infinie, comme si cette Présence vous déposait sur la planète, vous êtes Elle, vous êtes précieux.

Ressentez le sacré que vous êtes, vous êtes ce souffle de l’Esprit, vous êtes infiniment aimé…

Et cette légèreté, vous l’installez en fait dans votre matière, dans votre densité.

Tout va bien et vous touchez cette confiance absolue que de toute façon tout ira bien pour vous, il n’y a aucun soucis à se faire, c’est la Vie Une qui s’occupe de tout cela.

Vous voyez que vous êtes dans une forme et en même temps dans cette forme, ce n’est que de l’espace, ce n’est que cette Présence qui vous habite. Et c’est ça que vous sentez et que vous êtes, vous n’êtes que ça !

Vous êtes libre et vous avez toujours été libre.

Et vous vous posez là, ici et maintenant, dans ce personnage que vous incarnez, tout en étant la Présence. Et vous êtes dans l’Unité du ciel et de la terre.

Revenez sur votre cœur, et regardez ce qui émane, cette puissance d’amour et de Lumière, et ressentez cette joie d’être, une joie infinie de la vivre finalement cette Vie, de l’installer cette Lumière dans la matière, de transcender les mondes.

Il y a une très belle Unité avec tous les êtres, incarnés ou pas, nous ne sommes qu’UN, vraiment, vraiment…

Et quand vous sentirez que c’est le moment de revenir à une conscience plus ordinaire, alors respirez de nouveau profondément deux ou trois fois, ressentez votre corps, peut-être des picotements, si vous avez été nettoyé, allégé, vivifié… Et ouvrez les yeux.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.

Partagez avec vos amis!