Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lundi 21 Juin, 2021 à 18H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

Voici une nouvelle méditation aidante pour votre nouveau déploiement de vous-même, en toute conscience et joie de cette Libération Authentique.

Vous êtes donc bien installé et laissez le silence s’installer à l’intérieur de vous, votre poitrine, observez  votre respiration…

Observez-vous dans vos sensations du corps, dans la façon dont ce corps est installé…

Prenez le temps de le regarder, prenez le temps de vous regarder, dans la pièce où vous êtes, et respirez…

Ressentez que ce Qui vous observe est votre propre Présence.

Ce qui est Présent observe ce qui est présent…

Installez-vous dans cet état d’accueil de l’inattendu, d’un instant que vous n’avez jamais connu.

Installez-vous dans le cœur de la découverte, la découverte de vous-même…

Soyez juste présent à ce qui est présent, et installez-vous dans le champ de votre cœur, dans votre poitrine…

Laissez votre attention vagabonder tout autour de votre corps, laissez toutes vos perceptions remonter en conscience…

Puis je vous propose de mettre votre attention sur votre premier centre, votre premier chakra tout en bas de votre colonne vertébrale… Et d’y ressentir sa texture, son état énergétique, de ressentir sa respiration, son mouvement…

Est-ce que c’est une respiration large, fluide ? Observez, simplement observez…

Observez cette présence à vous-même dans cet instant, dans cette zone…

Et par cette observation, vous pouvez ressentir un premier lâcher prise de certaines peurs peut-être, la peur de ne pas être comme il faut, la peur de vivre tout simplement…

Et vous vous installez de plus en plus confortablement dans ce premier centre, comme si vous vous installiez dans le plus beau fauteuil de votre maison, au coin d’une cheminée…

Une zone où vous savez que vous ne risquez rien.

Et plus vous vous installez, et plus vous pouvez peut-être ressentir une zone exigüe, sombre…

Oui vous êtes peut-être en sécurité, mais est-ce que vous vivez vraiment, est-ce que vous avez de la place pour bouger dans cette zone ?

Et à partir de cette zone, comment percevez-vous le monde extérieur ?

Est-ce que ce monde extérieur vous fait peur ? Est-ce que ce monde extérieur vous parait insécurisant ?

Et vous pouvez percevoir une forme d’auto enfermement dans cette zone, mais en même temps vous vous sentez plus protégé, plus à l’abri même si cela vous prive d’une certaine liberté…

Observez-vous dans cette zone, et observez la zone elle-même…Elle représente toute votre façon que vous avez eu de mener votre incarnation, de mener votre vie, comme si vous étiez engoncé dans des limitations, dans des lois, dans des obligations liées à cette dualité… Et c’est exact, c’est vraiment ce que vous avez cru vivre.

Et peut-être que cette zone comme vous-même, avez le droit d’avoir une autre vision ou peut-être simplement- de revenir à une liberté plus originelle. Peut-être qu’il est temps de faire confiance. Peut-être qu’il est temps d’oublier le passé lié à toutes ces peurs, comme si on effaçait une bande magnétique, un vieux film dont on n’a plus besoin.

Peut-être qu’il est temps d’aimer ce premier chakra, de l’aimer infiniment parce qu’il vous a permis quelque part de vous trouver, même dans cette dualité, dans cette expérience de l’incarnation.

Peut-être que là où vous allez, vous n’aurez plus besoin de ce premier chakra. Il vous a été utile pour cette dernière expérience dans la dualité. Mais peut-être que vous n’aurez plus besoin de cette projection d’un monde extérieur malveillant, attaquant, agressif.

Vous n’aurez plus besoin de rechercher une sécurité. Peut-être que ce temps est fini pour vous…

Et ressentez que ce premier chakra devient moins sombre. Tout d’un coup dans votre vision, la pièce est plus large, vous sortez de votre fauteuil et vous avez envie d’air pur, vous avez envie de sortir.

Vous n’avez plus envie de rester enfermé là, vous n’avez plus envie de ne plus vivre…

Vous entendez la joie à l’extérieur, comme des enfants qui jouent, vous entendez la Vie qui vous appelle…

Alors tournez-vous vers votre premier chakra, comme si vous vous tourniez vers un ami, et remerciez pour tout ce que cette zone vous a apporté comme aide, comme soutien…

Et à chaque instant, vous vous libérez un peu plus de  cet engourdissement, de cette cristallisation.

Et vous allez sentir comme une sève qui monte le long de votre colonne vertébrale, comme une corolle qui s’ouvre, vous allez vous sentir prendre de la largeur. Votre aura s’ouvre à partir du plexus solaire, ça s’ouvre… Votre poitrine…

Et vous montez, vous montez, vous montez mais vous ne vous échappez pas, vous êtes toujours présent à vous-même… Mais une présence tellement présente, une présence reconnectée à ce Qui vous êtes depuis toujours.

Remontez jusqu’à votre gorge, votre nuque… Et là, de nouveau restez présent dans cette zone…

Cette zone qui a besoin maintenant de retrouver son Origine, de s’activer.

Vous avez tellement oublié Qui vous étiez, et ce retour à votre Origine est tellement grand qu’il y a comme des freins  d’ordre psychologiques, émotionnels, des peurs, des craintes…

L’oubli de la Foi…

Mettez votre attention sur le centre se situant à la base de votre crâne, au niveau de l’atlas derrière. Vous avez comme une porte à ce niveau là…

Et ressentez cette caresse de l’Origine qui vient le toucher ce centre, tel un rappel lointain de votre Origine, une communication qui se remet en route, une communication vibratoire, télépathique avec une Origine plus stellaire peut-être…

Et au niveau de cette porte, toutes les mémoires de tous les combats vécus dans cette matrice de la dualité, depuis des éons et des éons, comme cette bande magnétique qui se déroule, qui se dé cristallise, qui se dissout.

Vous pouvez percevoir le film qui s’en va, et comprendre que ce n’était qu’un film, et comprendre que vous n’étiez pas ça.

Mais pas une compréhension analytique ni mentale.

Vous êtes pris en main, vous êtes choyé. Que vous ressentiez ou pas, ça se fait….

Chaque instant, chaque jour, vous vous rapprochez de vous, de votre vrai Vous, cet Etre d’Amour que vous êtes…

Et même ce qui pouvait vous paraitre très important, ou très profondément ancré, des croyances, de la culpabilité, tout d’un coup  vous sentez que cela à moins d’impact sur vous, comme si tout était plus distant, plus allégé, comme si vous étiez moins concerné par tout cela. Vous vous détachez…

Finalement, se détacher ou rentrer à la maison, c’est la même chose.

Et ressentez tout l’arrière de votre tête qui s’ouvre… Tout le chagrin de la séparation qui se libère, toute la vision falsifiée de cette incarnation qui se libère, tout ce qui n’était pas réel…

Puis déplacez-vous au dessus de votre tête jusqu’à votre troisième œil…

Votre Couronne, vous retrouvez votre Couronne, cette Couronne de Lumière pure, authentique…

Cette Couronne de l’Eveil.

Et vous pouvez vous sentir comme partir dans un tourbillon, au dessus de votre tête, vous êtes juste en connexion avec votre canal… Vous retouchez votre liberté absolue…

Et vous continuez à élever votre vibration, à vous dés engoncé de tout ce qui vous enfermait…

Vous êtes emporté dans ce courant de Lumière pure et d’Amour, qui vous ramène à l’authenticité, qui vous ramène à la Vérité UNE.

Et vous redevenez humble, vous accueillez le Recevoir, le pur Recevoir, ce que vous avez toujours été, ce qui vous a toujours été donné…

Et vous en arrivez au point où vous ne savez même plus Qui vous êtes et puis cela vous est égal de savoir parce que vous ETES, juste là à vivre cet Amour authentique. Vous êtes juste là avec vous-même. C’est vous cet Amour, c’est votre Essence…

Et votre canal s’élève toujours plus haut, plus haut, plus haut… Et qu’importe jusqu’où il va puisque vous sentez que vous êtes ce TOUT, vous êtes cette Vérité ultime. Cela est tout simple et naturel de vivre cela tel un enfant qui découvre la Vie.

Accordez-vous ce moment de joie, ce moment d’inimaginable, d’inattendu…

Il y a beaucoup de présences qui nous aident pour vivre ces états de conscience. Ils ne sont pas supérieurs à nous, ils sont nous et nous sommes eux.

Ressentez l’ensemble de votre corps maintenant s’harmoniser, une douceur qui ondule dans l’ensemble de votre corps… Simplicité, Evidence, Amour, et ça descend jusque dans vos jambes.

Vous êtes complètement translucide maintenant, le corps matière comme le champ autour, il n’y a plus de différence de densité entre les différents corps…

Et doucement vous reprenez place dans votre matrice existentielle, mais ce n’est plus un corps enfermé dans la douleur, c’est une matrice, votre propre matrice. C’est la matrice de la présence à vous-même, qui ne peut être atteignable par quoi que ce soit parce qu’elle vibre de cette Lumière authentique indestructible. Et partout où vous irez maintenant, vous sentirez cette Présence à vous-même, cet état de Lumière qui vibre tout le temps, ça ne peut pas s’éteindre quoique vous pensiez, quoique vous fassiez…

Mais de moins en moins de toute façon vous aurez ces pensées analytiques et même ces émotions. Vous allez de plus en plus stabiliser un état vibratoire, un état d’Etre, une Présence à Soi, une Reconnaissance de Soi qui est une Reconnaissance de la Vie, de cette Vie UNE.

Revenez au niveau de votre cœur, ressentez cette humilité, cet Amour, cette Grâce.

Nous vivons actuellement un temps de Grâce infini…

Et doucement vous allez laisser votre conscience réintégrer votre propre dimension ici et maintenant, sans forcer. Laissez-vous revenir tranquillement dans la pièce où vous êtes, en ce jour.

Laissez-vous le temps de ressentir votre corps, vos jambes. Observez le sourire de votre visage.

Vous pouvez vous voir totalement Lumière ou ne rien voir du tout, mais sachez que vous l’êtes.

Personne n’est mis de côté.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.

Partagez avec vos amis!